Suivi évaluation

Le dispositif de suivi-évaluation

Un point focal par composante/sous-composante a la charge de suivre la transmission périodique des données, de vérifier leur qualité et d’assurer leur compilation afin de faciliter le traitement au niveau du PAMAC.
Chaque point focal a un interlocuteur dans les structures de coordination partenaires (il s’agit des Structures relais pour le VIH Sida, les structures de coordination régionale et les BS pour la TB).
Les bases de données sont conçues sur la base des outils qui sont produits à partir du document projet 2011-2015 du PAMAC.

Les rôles des différents acteurs du système de suivi-évaluation sont les suivants :

  • Les structures de mise en œuvre des activités : ces structures ont la responsabilité de la mise en œuvre des activités tout en respectant les lignes mentionnées sur les fiches techniques d’intervention. Les structures de mise en œuvre ont également la charge de la collecte et de la remontée des données au niveau de leur structure relais de tutelle et à défaut au point focal au niveau du PAMAC.
  • Les structures de coordination : Cette catégorie regroupe les structures relais (dans le cadre du VIH et du paludisme) et dans une autre mesure les bénéficiaires secondaires (tuberculose). C’est au niveau de ces structures que se fait la première analyse des données. Ces structures ont pour missions essentielles :
  • L’appui de proximité aux associations de mise en œuvre des activités. Les structures relais ont aussi la charge de la consolidation des données par programme, par région et de leur transmission au PAMAC.
  • Les bénéficiaires secondaires (URCB, BURCASO, KASABATI) apportent un appui à 200 structures de mise en œuvre par an dans la lutte contre la tuberculose.
  • La cellule de management du PAMAC

Sous la responsabilité du Coordonnateur technique du système de suivi évaluation, elle assure la synthèse, le traitement et l’analyse finale des données.
Chaque point focal dans les différents projets assure la promptitude, la cohérence et la complétude des données. Ces données sont ensuite centralisées par un système de réseautage. Un système de suivi programmatique et analytique se fait en tandem avec les chargés de projet au niveau des directions des programmes et des opérations.

A travers la cellule communication, le suivi évaluation facilite d’une part la retro information auprès de tous les acteurs et d’autre part une visibilité sur les interventions du PAMAC et de ses partenaires de terrain par la mise à jour des informations.
La cellule de management du PAMAC, avec l’appui de personnes ressources assure par des appuis ponctuels des activités de contrôle de la qualité des données des structures de mise en œuvre.

| Imprimer | E-mail

Rapport light dépistage JMS 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger ce rapport

Nos vidéos

Documentaire sur les 10 ans du PAMAC

Galerie photo

Conférence à Wa...
Image Detail

Magazine du Pamac

Cliquez içi pour télécharger la 6ème Edition du Magazine du PAMAC