Lien institutionnel

Le dispositif institutionnel du PAMAC  s’articule autour de trois principaux types d’organe qui sont : les organes d’orientation et de suivi, les organes d’exécution et les organes de contrôle et de supervision.

Les Organes d’orientation et de suivi/supervision

Le Conseil national de lutte contre le SIDA et les IST (CNLS-IST)
Le Conseil national de lutte contre le SIDA et les IST (CNLS-IST) est l’instance nationale de décision et d’orientation de la lutte contre le VIH, le SIDA et les IST au Burkina Faso. En rappel, le CNLS-IST a été mis en place par le décret n°2001-510/PRES/PM/MS du 1er octobre 2001, modifié par le décret N° 2011-511/PRES/PM/MS du 09 Août 2011.

Il est composé des représentants des institutions des départements ministériels, des gouvernorats, des communes de la société civile, du secteur privé et des entreprises, ainsi que des représentants des partenaires techniques et financiers bilatéraux et multilatéraux. Il a pour mission essentiellement :

  • de définir les politiques et les orientations de la lutte contre le VIH, le Sida et les IST
  • approuver le plan national multisectoriel, les procédures de sa gestion et les types d’appui à sa mise en œuvre
  • assurer le plaidoyer pour la mobilisation et le soutien en faveur de la lutte contre le VIH, le Sida et les IST
  • de valider les résultats de la mise en œuvre des interventions multisectorielles et formuler des recommandations
  • de veiller à la mise en œuvre du Cadre stratégique avec l’appui technique de son Secrétariat permanent.

Le Comité de Pilotage

Le Comité de Pilotage assure et veille à l’orientation stratégique des activités et à l’atteinte des résultats escomptés. Il se réunit sur une base annuelle afin :

  • d’apprécier et de valider le bilan d’activité et le bilan financier annuels ;
  • d’apprécier l’état d’avancement des activités au regard des indicateurs de résultats prédéfinis;
  • de valider le plan de travail annuel de l’année suivante ;
  • d’assurer la coordination efficiente des contributions des divers partenaires techniques et financiers au projet.

Le Comité de Pilotage peut être réuni en session extraordinaire sur convocation ad hoc de son président.

Le Comité de Pilotage, présidé par le SP/CNLS-IST est l’organe d’orientation et de supervision du projet et est composé des membres ci-après listés (représentants du Gouvernement, du PNUD et des principaux partenaires impliqués, et pouvant être élargi aux représentants des nouvelles institutions partenaires le cas échéant). La composition du comité de pilotage est le suivant :

PRESIDENT :

  • Secrétaire permanent du Conseil national de lutte contre le SIDA et les IST

RAPPORTEUR :

  • Mr ou Mme le Coordonnateur (rice) du PAMAC
  • Coordonnatrice (UC-PSE)

MEMBRES :

SP/CNLS-IST

  • Chef de Département (DAF)
  • Chef de Département (DCCRO)
  • Chef de Département (DSS)
  • Coordonnateur (UGF) 
  • Ministère de la Santé
  • Coordonnateur (CMLS/Santé)

PNUD:

  • Le Représentant Résident ou son représentant
  • Conseiller Sénior VIH/SIDA et santé publique

ONUSIDA:

  • Le Coordonnateur (rice) de l’ONUSIDA ou son représentant

Bailleurs de fonds:

  • Le Chargé de Programme VIH de l’Ambassade du Royaume de Danemark
  • Le Représentant de l’Agence Française de Développement
  • Le Coordonnateur du Projet Fonds Mondial VIH
  • Le  Représentant de la Banque Mondiale

CORAB:

  • Le représentant de la CORAB
  • Le Représentant des associations de PVVIH (REGIPIV)
  • Le Représentant les associations de femmes dans le cadre de la lutte contre le VIH, la Tuberculose et le Paludisme ((AFAFSI)
  • Le Représentant les associations des jeunes dans le cadre de la lutte contre le VIH, la Tuberculose et le Paludisme (RAJS/BF)

PERSONNES RESSOURCES:

Sont personnes ressources conviées au comité de pilotage du PAMAC au regard de leur qualités respectives, les personnalités dont les noms suivent:
•    Le Chargé de Programme VIH/Sida (PNUD)
•    Le coordonnateur du PADS ou son représentant
•    Le coordonnateur du PNT ou son représentant
•    Le coordonnateur du PNLP ou son représentant
•    Le Chargé de Programme SIDA à la CPFM  
•    La Présidente de l’association REVS+
•    La Présidente de l’association AMMIE
•    Le Président de l’Association African Solidarité
•    La Présidente de la MAS
•    Le Coordonnateur National (RAJS/BF)

Les organes d’exécutions

Il s’agit essentiellement de l’Unité de Management du Programme (UM/PAMAC)
Cette unité est l’organe central d’exécution du programme au niveau technique, administratif et financier. Elle est placée sous l’autorité du secrétaire Permanent du CNLS. L’Unité de Management du Programme (UM/P) est dirigée par le coordonnateur du projet qui rend compte au SP/CNLS. Il est appuyé dans la gestion quotidienne du projet par une équipe multidisciplinaire (cf Organigramme).
L’UM/PAMAC a pour mandat de coordonner et superviser : la conception, la préparation et l’élaboration de la mise en œuvre technique et financière du programme. Ses attributions sont :

  • assurer la coordination de l’ensemble des activités du programme;
  • assurer la gestion administrative de toutes les composantes du programme ;
  • élaborer les dossiers d’appel d’offres (DAO) relatifs à l’acquisition des équipements, du mobilier et du matériel roulant ;
  • lancer les appels d’offres et superviser l’exécution des travaux, la livraison et l’installation des équipements et mobilier ;
  • organiser et suivre les différents sous programmes;
  • établir les demandes de décaissement ;
  • élaborer et transmettre au PNUD  les rapports d’activités, financiers ainsi que les rapports d’audit des comptes du programme ;
  • assurer la liaison avec les structures impliquées dans le programme ;

Par ailleurs, le SP/CNLS-IST a la responsabilité de la réalisation du PAMAC en tant que principale structure chargé de l’appui technique et du suivi de l’ensemble des interventions de lutte contre le VIH, le Sida et les IST. A travers ses unités et départements, le SP/CNLS-IST aura comme principal mandat :

  • de veiller au bon fonctionnement de l’unité de management du PAMAC créé en son sein et à la capitalisation des ses acquis,
  • d’assurer la coordination et la mise en œuvre des activités entrant dans l’amélioration du cadre institutionnel et législatif et de valorisation des ressources humaines,
  • de réaliser toutes les enquêtes, études et évaluations relevant de son ressort
  • d’assurer les relations nécessaires avec les partenaires du projet (Pnud, PTF, autres projets, etc.).

| Imprimer | E-mail

Rapport light dépistage JMS 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger ce rapport

Nos vidéos

Documentaire sur les 10 ans du PAMAC

Galerie photo

Conférence à Wa...
Image Detail

Magazine du Pamac

Cliquez içi pour télécharger la 6ème Edition du Magazine du PAMAC